Pour promouvoir des infrastructures durables et la coopération entre les travailleurs, la plupart des compagnies changent actuellement les espaces de bureau traditionnels en y aménageant  un espace ouvert avec placement libre – une organisation visuellement agréable à l’œil, mais qui entraîne également une perte d’intimité et une augmentation des niveaux de bruit.

Pour ceux qui travaillent dans des bureaux partagés, le bruit est considéré comme un facteur de perte de productivité. Selon une étude publiée par Servcorp, l’un des principaux fournisseurs d’espaces de bureau, plus de 60% de la demande totale de bureaux dans le GCC sera constituée d’espaces de travail flexibles d’ici 2025.

Au sein des bureaux, le bruit peut provenir de diverses sources : climatisation, employés parlant au téléphone, sonneries désagréables, circulation, constructions à proximité, surtout de la voix des autres. Ces bruits pourraient nuire à la productivité ou à la santé mentale. Les personnes qui souffrent de maladies chroniques telles que les migraines ont tendance à être hypersensibles au bruit. Tout type de bruit excessif peut être un déclencheur de migraines, de maux de tête et de différents problèmes liés à cette question ; il peut souvent entraîner un risque élevé de handicap et des effets  secondaires émotionnels tels que l’anxiété et la dépression.

En réalité, il faut un niveau de bruit de 85 décibels ou plus pour détériorer l’audition. Au travail, le bruit peut augmenter jusqu’à 50 décibels, ce qui peut être plus que gênant et, en plus de nuire à la productivité, il peut entraîner plus de stress, une diminution de la satisfaction au travail et du moral des employés.

49% des employés signalent un manque de concentration sur le lieu de travail et que la personne moyenne perd 86 minutes par jour à cause des distractions et du manque d’intimité d’après une étude menée par Steelcase (un des principaux fabricants de fournitures et de mobilier de bureau )

Alors comment gérer vous efficacement le bruit dans les bureaux ?

On note des avantages et des inconvénients au niveau du partage des locaux de travail ou les locaux flexibles. La majorité des organisations préfèrent ce système car les bénéfices sont plus attrayants. Par conséquent, elles doivent mieux maîtriser un facteur qui nuit à la productivité, à savoir le bruit dans les bureaux. Voici quelques conseils :

  • Concevoir des espaces ‘’calmes’’ dédiés : la conception d’espaces désignés pour les réunions et les discussions, pour prendre des appels privés ou simplement pour travailler sur un projet important sera un moyen essentiel de se protéger du bruit de manière efficace. Les entreprises pourraient également aménager des salles pour permettre aux employés de se reposer, de se ressourcer et de recentrer leur énergie
  • Ne diminuez pas le bruit, éloignez-le - les locaux à forte fréquentation, tels que les salles de conférence, les salles de pause et les cuisines, doivent être éloignés des postes de travail afin que le bruit puisse être orienté à l’écart des endroits qui nécessitent de la concentration et de l’attention
  • Accorder aux employés l’autorisation d’utiliser des écouteurs antibruit
  • Chaque travailleur réagit différemment au bruit dans les bureaux. Ce qui peut être gênant pour l’un peut ne pas l’être pour l’autre. Les dirigeants doivent s’assurer que les inquiétudes de chaque travailleur sont entendues, puis résoudre les problèmes de manière à ce que l’ensemble de l’organisation puisse en bénéficier.
  • Les plantes sont un système éprouvé pour éliminer le brui. De plus, l’impact total sur la qualité de l’air augmente également et il est esthétiquement agréable à l’œil. Les entreprises doivent garder à l’esprit que plus la plante est grande, plus l’impact est important.

Tout bureau est naturellement bruyant. Si le niveau de bruit constitue un inconvénient pour votre business, vous devriez envisager de mettre en place de petits changements visant à réduire progressivement les décibels. Profitez de l’occasion pour instituer un environnement et une culture d’entreprise qui inspireront vos employés.

Adressez-vous à notre recruteur spécialisé dans votre domaine de compétence.

  • Pour obtenir plus de détails, notre service de conseil en gestion propose des articles sur les tactiques efficaces de promotion de l’image de marque de l’employeur, les bienfaits de l’externalisation du recrutement et bien d’autres choses encore. Vous pouvez également en apprendre davantage sur nos processus de recrutement.
  • Soumettez une offre d’emploi

Suivez-nous sur les médias sociaux (Facebook, Twitter et LinkedIn).