Vous êtes ici

Comment poser votre démission

  • Avant de vous lancer dans la rédaction d’une lettre de démission, posez-vous les questions suivantes :Êtes-vous correctement rémunéré ?
  • Vous entendez-vous bien avec vos collègues ?
  • La culture d’entreprise soutient-elle vos décisions ?
  • Pouvez-vous suivre des formations utiles ?
  • Avez-vous des perspectives d’évolution ou de promotion ?
 
Si vous avez répondu oui à au moins trois questions, il convient peut-être de revenir sur votre décision. Dans le cas contraire, voici quelques conseils utiles pour vous aider à présenter votre démission :
 

Rédiger une lettre de démission

 
 Une lettre de démission doit comporter les éléments suivants :
 
  • Votre nom
  • La date
  • Le nom du destinataire (votre responsable ou votre directeur)
  • Une mention explicite de votre souhait de quitter l’entreprise (ex. : « Je souhaite quitter mon emploi après un préavis de… »)
  • La date à laquelle vous effectuerez votre dernier jour de travail (ex. : « le 19 novembre 2014 »)
  • Votre signature
 
Vous pouvez profiter de l’occasion pour remercier votre employeur mais évitez absolument toute plainte ou commentaire négatif. Restez courtois et professionnel tout au long du processus de démission ; cela pourra vous être utile dans le futur, si un nouvel employeur cherche des références.
 

Remettre une lettre de démission 

 
Vous pouvez demander un entretien à votre responsable et lui annoncer votre démission. Il vous demandera probablement de vous communiquer cette décision par écrit. Vous pouvez lui remettre votre lettre de démission à ce moment-là ou peu après.
 

La contre-proposition

 
Il est fort possible que votre employeur vous demande de revoir votre décision ou qu’il vous fasse une contre-proposition. Réfléchissez-y bien : Une augmentation de salaire, une promotion ou des avantages tels qu’une voiture de société suffiront-ils à assurer votre épanouissement ? Vous sentiriez-vous à l’aise vis-à-vis de vos collègues, qui savent que vous voulez partir ? Si les raisons qui vous ont poussé à démissionner subsistent, alors il est peu probable que votre carrière puisse se dérouler dans de bonnes conditions avec cet employeur.
 

Les derniers jours

 
Si vous confirmez votre démission, restez courtois et professionnel tout au long de votre période de préavis. Assurez de manière proactive le transfert des connaissances et informez-vous sur le solde restant dû, et notamment les salaires encore à verser, les commissions et éventuellement les jours de vacances acquis.
 
Vous avez décidé de changer de poste ? Contactez Michael Page, nous pouvons vous aider dans votre recherche d’emploi.