Plus un candidat sait à quoi s’attendre, moins il panique : C’est ce qu’a constaté Gary James pendant ses 18 années chez Michael Page lors de ses discussions avec les demandeurs d’emploi à chaque étape du processus d’entretien. « Cela peut sembler évident, mais je suis toujours surpris du nombre de personnes qui vont passer un entretien dans une entreprise au sujet de laquelle ils ne savent rien, ou presque rien. »
 « Bien sûr, si Michael Page vous a aidé à obtenir cet entretien, votre conseiller vous aura donné des informations préliminaires sur la société, le type d’entretien et probablement la personne que vous rencontrerez. Mais plus vous vous préparez, plus vous serez en confiance. Il serait donc idiot de ne pas faire toutes les recherches possibles sur l’entreprise et le poste. » 

Bien se préparer

Alors, par où commencer ? Première piste évidente : le site Web de la société. Il est très rare aujourd’hui qu’une entreprise n’ait pas de site Web . C’est une mine d’informations incroyable :historique, communiqués de presse, et souvent aussi rapports et études téléchargeables y sont disponibles. De plus en plus, les entreprises mettent aussi en ligne des présentations vidéo : Vos recherches en seront d’autant plus rapides et ludiques. Si ces informations figurent sur le site Web de votre employeur potentiel, vous pourriez faire mauvaise impression en ne vous en servant pas.
 Si votre employeur potentiel n’a pas de section presse sur son site Web, il est tout de même assez simple de rechercher des articles pertinents. Tous les magazines et journaux ont une version en ligne, avec des archives qui remontent à plusieurs années. Il suffit d’entrer le nom de la société dans le champ de recherche. Vous pouvez aussi le faire directement dans un moteur de recherche (google.co.za, altavista.com).
Enfin, vous pouvez obtenir des informations très utiles en téléphonant à la société. Les services de relations avec les investisseurs pourront par exemple vous envoyer le dernier rapport et les secrétaires peuvent être étonnamment prolixes au sujet des « petites faiblesses » de leurs responsables — même à de parfaits étrangers. Un candidat audacieux a même déjà ouvert des négociations avec un employeur potentiel — un courtier — en prétendant être un investisseur potentiel avec plusieurs millions de dollars à son actif. Il a été capable de faire un diagnostic étonnamment précis (tout en restant modeste) des problématiques de la société pendant l’entretien et s’est immédiatement vu offrir le poste.

Pensez aux questions qui pourraient vous être posées

Comme nous l’avons mentionné, votre consultant Michael Page vous conseillera sur le type d’entretien que vous allez passer (vous trouverez des informations utiles sur les différents types d’entretiens d’embauche dans la section Conseils pour les candidats sur ce site). Prenez aussi le temps de réfléchir à toutes les questions qui pourraient vous être posées. Cela pourrait paraître un travail de Titan, mais cette réflexion vous sera bien utile, puisque les questions porteront soit sur l’entreprise et le poste, soit sur vous : Vous avez donc tout intérêt à mener une introspection personnelle. C’est le moment d’en revenir à votre CV : Les informations qui y figurent forment la base de tout entretien. Étudiez votre CV et réfléchissez aux questions qu’il pourrait susciter. Par exemple, si vous avez mentionné dans votre CV que vous avez dirigé une équipe lors d’un poste précédent, vous pourriez être interrogé sur les aspects les plus faciles et les plus difficiles de cette tâche (les questions sur les aspects les plus faciles/difficiles peuvent s’appliquer de fait à toute réalisation). Si vous avez dit sur votre CV que vous avez géré un budget, préparez-vous à être interrogé sur les détails de ce budget.
En général, soyez prêt à parler de :
  • la résolution de problèmes (et en particulier le plus grand problème que vous avez rencontré)
  • ce que vous auriez pu mieux faire avec du recul
  • toute interruption de carrière éventuelle.
S’il est difficile de vous poser des questions objectives sur votre propre CV, étudiez celui de quelqu’un d’autre (votre consultant Michael Page sera en mesure de vous en fournir) et posez-vous toutes les questions qui vous viennent, puis appliquez-les à votre propre CV. Vous pouvez également donner votre CV à un ami ou membre de votre famille et lui demander de vous interroger au sujet de votre carrière.
Une question incontournable : « Quelle est votre plus grande faiblesse ? »
Tous les entretiens comportent leur lot de questions délicates. La plus redoutée est incontestablement : « Quel est votre plus grande faiblesse ? ». Plutôt que de dire à votre interlocuteur que votre perfectionnisme est votre plus grand souci, réfléchissez aux qualités des individus qui occupent un poste similaire à celui que vous convoitez. Tout le monde a des faiblesses. Le plus important est donc de choisir la plus pardonnable pour le poste. Pour l’identifier, pensez aux qualités requises pour le poste, puis demandez-vous si ces qualités pourraient être des faiblesses par un aspect ou un autre. Ainsi, la confiance peut être perçue comme de l’arrogance et il n’y a qu’un pas entre un collaborateur dévoué et quelqu’un qui effectue aveuglément les tâches confiées.

Votre préparation devra également inclure les points suivants :

  • Motivations
  • Attentes
  • Plan de carrière à long terme
Les recruteurs ont aujourd’hui souvent tendance à vous interroger sur votre plus grande réalisation. Attention à ne pas vous laisser emporter. Si l’aspect le plus important du poste à pourvoir est de diriger et motiver des équipes, dire que vous avez couru un marathon jusqu’au bout ne sera probablement pas la réponse la plus pertinente. N’oubliez pas que ce qui intéresse votre interlocuteur, c’est ce que vous pouvez faire pour l’entreprise. Ainsi, pour la plupart des postes (mais pas tous !), votre réussite doit idéalement faire intervenir un travail d’équipe. Une fois que vous aurez choisi une réalisation en rapport avec les compétences requises pour le poste, rédigez quelques éléments de réponse, en vous appuyant sur les questions abordées ci-dessus.

Vos réalisations

Consigner par écrit vos réalisations et vos expériences est un bon exercice pour le cerveau. La veille d’un entretien d’embauche, lorsque vos recherches sont terminées, notez simplement tout ce qui vous vient à propos de votre carrière jusqu’à présent. Commencez n’importe où et écrivez tout ce qui vous passe par la tête. Vous serez étonné de constater à quel point cela peut être efficace et réconfortant. Cet exercice vous rassurera en vous donnant l’impression d’avoir couvert tous les points pertinents. C’est aussi un excellent moyen d’épuiser votre cerveau et de vous garantir une bonne nuit de sommeil !
Enfin, ne vous inquiétez pas si vous vous sentez un peu nerveux. Il est naturel d’appréhender un rendez-vous aussi crucial. La nervosité est une chose saine, tant qu’elle ne vous paralyse pas. Votre préparation vous donnera les armes pour empêcher cela.
Consultez vite la liste de nos bureaux et faites le premier pas vers une carrière plus épanouissante.

Soumettre votre CV

Cherchez-vous un nouvel emploi? Recherchez l'emploi parfait aujourd'hui

Soumettre votre CV

Inscrivez-vous à MyPage

Activer 'postuler en un clic' et initier votre projet de recherche d'emploi.

Inscrivez-vous à MyPage